Hier en Corse


Corse Matin : 40 ans d'archives

Articles

25 Juillet 1972 : « La Tribbiera existe encore en Balagne »

Publié le 26 novembre 2018 à 5:15

Au carrefour des routes de haute et moyenne montagne, le col de San-Cesario, à Catteri, offrait il y a quelques jours l’exclusivité d’une scène pittoresque de la vie d’autrefois : la Tribbiera. Ce seul mot évoque tout un passé récent, puisqu’il trouve encore des hommes pénétrés des us et coutumes de leurs ancêtres pour perpétuer une tradition à laquelle ils sont restés attachés.

Quelle surprise pour les innombrables vacanciers qui eurent le privilège de percer une partie du mystère qui entoure la vieille Corse. Pour « Tato » et Jean Satti, agriculteurs à Catteri, il ne s’agissait pas d’une quelconque mise en scène, sacrifiée au folklore, mais d’une véritable opération de battage sur l’aire de San-Cesario. Il leur fallut moissonner avec la faucille, préparer les magnifiques gerbes dorées, puis transporter celles-ci à l’aide du « carozzu » jusqu’à l’aire de battage.


Là, sous le soleil brûlant, les ‘tribbiadori’, le cœur en fête, donnaient de la voix au ‘bœufs’ retenus par le ‘coppia’ (joug) auquel était attaché ‘u tribbiu’, cylindre de pierre traîné sur l’aire pour aider au battage.


Filmés et photographiés par les touristes de passage, les heureux tribbiadori de Catteri, tinrent la vedette malgré eux. Les moissonneuses-batteuses ne les intéressent pas. D’ailleurs ne sont-elles pas dépassées elles-mêmes ? (Jean-Baptiste Suzzoni)


Catégories : Années 70, Balagne, Culture et Patrimoine